Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 17:42

Rugbyloquace a le bras long, mais surtout est bien informé, notament grace à de nombreux agents doubles au quai d'Orsay, mais aussi grace à Julian Assange,qui aurait décidé de se consacré le reste de sa vie en liberté à fournir rugbyloquace en informations de toute première bourre.

Selon wikileaks donc, la memorable défaite de notre XV national était prévue, elle aurait été conditionnelle à une livraison d'uranium pour Areva.

Selon wikileaks le quai d'Orsay aurait longuement discuté pour pouvoir avoir le droit à un essai. Intransigeants, les diplomates australiens n'aurtaient accepté qu'un essai de pénalité, et encore avec l'assurance que Servat sorte juste apres

Julian Assange, lui-même m'a certifié que la reine d'angleterre (officiellement à la tete de la plus grande ile du monde et grande amatrice d'art pictural) aurait insisté pour qu'un peintre s'incruste en equipe de France jerome schuster, spécialiste des couchés de soleil catalan aurait été choisit.

Toujours selon wikileaks, le XV de france viendrait à peine de sortir  de cellule de dégrisement, 5 jours après leurs 59 shots de sex on the australian beach ingérés par chaque joueur pour faire passer la pillule.
Repost 0
Published by Cyrille B. - dans News
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 14:58

 

Ces rencontres sont, en effet, toujours un peu spéciales. Pour moi les australiens sont culturellement le parent pauvre du rugby de l'hémisphère sud, à l'exception des argentins, bien sur,  dont le foot est de loin le sport national. L'Australie est différente, jamais effrayante, toujours redoutable. Coincé entre le jeu à XIII et le footy le rugby à XV n'y est pas véritablement la passion nationale, comme en Nouvelle-Zelande, il y est pourtant bien plus profondément ancré dans la culture locale que par chez nous, toujours engoncée dans la vénération manchote. Il n'en reste pas moins que les australiens ne me font que très rarement rêver en terme de rugby.

 

D'un point de vue statistique les wallabies ont gagné 7 des 10 derniers matchs contre les bleus, et notre dernière victoire date de 2005, personnellement je ne m'en souvient même pas. J'ai même la sensation de ne me souvenir d'aucune de ces dernières confrontation, si ce n'est du dernier match de la tournée d'été 2009, quand Maxime Mermoz branche un australiens qui, pour le coup, ne fait pas vraiment le mariole.

 

Pour cette année et à l'occasion du dernier match de la tournée d'automne la sainte trinité à décidé de rappeler Fulgence Ouedraogo après une petite polémique médiatique sans intérêt la semaine dernière. L'idée du trio est donc d'aligner une troisième ligne coureuse et cannibale, Fufu, Caveman, et le Dark Destroyer. Perso, j'aurais quand même mis Imanol sur le banc à la place de Bonnaire mais j'ai hate de voir la prestation de Quade Cooper, l'ouvreur wallaby, dont on dit qu'il est capable du meilleur, comme de déposer Cory Jane siouplé, comme du pire. Fin novembre, la chasse au dix est ouverte.

ouedraogo.jpg

Fulgence Ouedraogo / Credit photo DDM-ladepeche.fr

 

Autre point d'intérêt dans cette rencontre le choc des premières lignes. Nos bleus confirmeront-ils leur domination dans ce secteur contre les ausies après avoir marché sur la bajadita la semaine passée?

 

Par ailleurs, je le dis à qui veux bien l'entendre, ce Damien Traille à l'ouverture, c'est vraiment le maillon faible de la chaîne bleue, et en l'absence de l'ami Basta, Aurelien Rougerie s'en sort magnifiquement au centre. Pour finir je suis content de voir enfin un vrai test pour le triangle d'arrière qui a bien tenu contre les pumas mais sera samedi probablement plus sollicité en défense

 

XV de départ: Porical ; Huget, Rougerie, Jauzion, Palisson ; (o) Traille, (m) Parra ; Ouedraogo, Chabal, Dusautoir ; Nallet, Pierre ; Mas, Servat, Domingo.

 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans News
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 12:47

Comme promis voici une autre version des spots des commentaires alternatifs du professeur Thian, et puisque mon dernier article s'attachait à un bout de culture Irlandaise, voici l'annonce du test qui a opposé "the blackness" aux Irlandais en 2008.

 

 

La grande question que pose ce spot est: Comment diable les anglais font-ils pour faire l'unanimité contre eux? Même dans un spot qui ne leur est pas dédié, ils arrivent a attirer les foudres. D'un point de vue Français, on peut comprendre, entre la guerre de cent ans, Jeanne d'Arc, Waterloo, jusqu'au plan anti-Blanco, ce ne sont la raisons qui manquent, mais au sein même du monde anglo-saxon, voire du monde entier? WHY? 

Arrogance ? winning ugly ? 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Com' du rugby
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 20:01

Pour continuer un peu sur cette nouvelle thematique de Rugbyloquace qu'est la communication (principalement media bien sur) liée au rugby, j'ouvre une sous partie dédiée à la célèbre marque de biere irlandaise, Guinness.

Pour la petite anecdote j'ai été personnellement initié à la fabriquation et à l'amour de cette marque lors d'une cession universitaire à Dublin et notamment d'une visite à la fabrique-musée de ce quasi trésor national Irlandais. Je passerai sous silence les soirées à Temple Bar mais ne manque pas de partager avec vous cette pub, parfaite; le mot artwork prend ici tout son sens.

 

guinness rugby agence The Marketing Store Worldwide

 

Si quelqu'un peut me dire quelle est leur agence que j'envoie un CV, je suis preneur!

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Com' du rugby
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 16:02

En cette veille de debut de tournée de Test, je voulais partager avec vous cette petite pub pour un site internet qui propose des commentaires alternatifs à ceux de la télévision ou de la radio. Riche idée, qui permet délires et grossieretés, mais aussi mauvaise foi, hurlements et grivoiserie.

A un an de la coupe du monde où TF1 va encore nous servir du Christian Jeanpierre à toutes les sauces jusqu'à en vomir, je lance un appel aux amoureux du rugby, faisons une "frog's franchise" d'alternative rugby commentary.

 

Voyez donc comment nos amis kiwis voient les francais dans cette version annoncant les test estivaux de 2007 :

 

 

Il est intéressant de noter que plus de 25 ans apres l'affaire du rainbow warrior et les exploits de nos services de renseignements exterieurs, le souvenir est toujours vif en Nouvelle Zelande.

 

En tout cas moi, j'adore le ton, le traitement, et les images de ce spot dont je diffuserai d'autres versions tres bientot.

 

 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Com' du rugby
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:59

Cela faisait longtemps que Rugbyloquace ne s'était penché sur sa section Histoire, et il y avait là une lacune qui se devait d'etre réparée.

Evidement, le rugby est intimement lié à l'histoire des pays dans lesquels il s'est développé, notamment dans les pays Anglo-saxons, et, à de nombreuses reprises, il a été porté sur le devant de la scène par des gouvernements plus ou moins démocratiques. Que ce soit en Afrique du Sud, en Irlande, en Nouvelle-Zélande ou même en Roumanie, il faudrait surement un blog entier pour traiter de ce sujet riche en anecdotes.

L'une des spécificités historiques du rugby, qui tient au fait qu'il est longtemps resté amateur, est l'existence d'équipes de gala, ne recrutant que sur invitation et privilégiant la beauté du jeu et le mouvement perpétuel à la seule victoire. Il n'y a, à ma connaissance, aucun autre sport au monde où cela existe, à l'exception des équipes de all stars, tres américaines.

A l'origine crées pour animer l'intersaison, les Barbarians, aussi appelés Baa-Baas est un club de légende, dont la seule évocation renvoie mon imagination à une époque qui m'est inconnue: les année 70's... rouflaquettes et chemises à fleurs... mais aussi à un autre rugby, plus enjoué plus virevoltant, un rugby ou certains jouaient du piano alors que d'autres les déménageaient. Maintenant tout le monde travaille chez Demeco.

 

 

Même si le club est né en 1890, sa première rencontre internationale (officielle?) n'intervient qu'en 1948 et se solde par une victoire au score, très "20e siècle" de 9 à 6 contre l'Australie. Depuis, 43 sélections se sont succédées sous les couleurs des Baa-Baas. Tournés vers le jeu d'attaque et la prise de risque ils ont très souvent gagnés contre les plus grandes équipes du monde... anglo-saxons. Seulement anglo-saxons ? oui, ou presque un seul match les a opposé à une sélection hors Commonwealth, pour une victoire à Tbilissi en 2006 contre la Géorgie. Précisons néanmoins que les barbarians ne limitent pas leurs invitations aux seuls britanniques, pour leur dernier match en date l'effectif comptait trois italiens.  Cette équipe hors du commun a offert à quelques joueurs une immense carrière internationale que leur propre sélection n'avait pu leur donner, à l'image du racingman Jean-Baptiste Lafont, souvent barré en équipe de France par Serge Blanco.

Notons pour finir que cette équipe a fait des émules puisqu'à la suite du grand chelem de 1977 la bande à Fouroux et Rives ont aussi créés leur équipe de Barbares-riants.

 

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 13:47

Inspirés par une campagne liée à la NFL, certains all blacks se sont laissés aller à se mettre en scène et à se faire passer pour des sur-hommes, pour une campagne de pub pour une chaine TV dédiée au rugby. Sachant qu'ils sont déja tous des êtres à mi chemin entre mike tyson et golgoth13, quels besoins avaient-ils de truquer les images? Notre ami Weepu m'impressionne autrement plus quand il dirige le Kapa O pango (le haka un peu énervé, cf en dessous) que quand un logiciel de retouche video l'aide à faire une chistera comme il la fait. Reste que c'est bluffant et que je suis bien obligé de me faire violence pour me convaincre que tout ceci est du pipo. 

 

En tout état de cause, peut être est-ce pour balayer d'un revers de la main l'arrogance noire, les joueurs australiens des brumbies ne se sont pas gênés pour se moquer de leurs homologues neo-zelandais.

ENJOY

 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Com' du rugby
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 14:11

Le rugby, meme s'il est concurrencé par le footy et le jeu à XIII, est très présent en Australie, les wallabies y sont des demi-dieux, un peu comme les all blacks au pays du long nuage blanc. Le rugby est, depuis longtemps, bien ancré dans l'inconscient collecttif australien. La bas on ne joue plus sur les valeurs patriotiques ou les beautés du jeu pour intéresser les foules, plus empreints à l'allégorie, nos amis australiens nous ont offert, en 2005, cette superbe création signée par l'agence George Patterson Y&R, pour Quantas, principal partenaire des wallabies.

Intitulé Butterflies, les papillons symbolisent, dans ce spot, la tension ressentie par les joueurs un jour de match, présente dès le reveil jusqu'au moment d'enfiler l'habit de lumiere. Belle réalisation, belles images, on en redemande.

 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Com' du rugby
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 15:08

Pourquoi les all blacks beneficient-ils d'une telle aura? Peut être parce que neuf fois sur dix ils nous écrabouillent, certainement parce que, comme nulle part ailleurs, le rugby coule dans leurs veines, sûrement  parce qu'ils jouent toujours un jeu d'anticipation et qu'ils portent notre deuil sur leur maillots. Mais c'est sans aucun doute aussi pour ca : 

 

 

 

Franchement, ce Weepu, il est possédé par le démon non? 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Hall of Fame
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 17:16

Démonstration par le sieur Byron Kelleher

 

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans Hall of Fame
commenter cet article