Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 20:18
lionel-nallet-image-diaporama-portrait.jpgLe digne héritier de la merluche en deuxième ligne de l'équipe de France est enfin adoubé, celui qui aura été la doublure d'un Pelous hors de forme pendant la coupe du monde et barré par un Chabal, coqueluche des médias et des néophytes, trouve enfin la place qui devrait être la sienne depuis déjà plusieurs saisons. Comment a-t-on pu se priver d'une colonne vertébrale telle que Thion-Nallet pendant la bataille d'Angleterre. Alors qu'on le savait bien plus solide que Pelous à l'étayage comme au défi physique pur. Il est de la race des Botha ou Shaw qui, véritablement, aiment le chocolat...

Il est exemplaire, tant au niveau de l'engagement physique que dans la vie de groupe. Notons également qu'il joue dans un club ou les difficultés sont récurrentes, le Castres Olympique, dont il est le capitaine, est depuis plusieurs saisons en difficulté, par manque de constance dans ses choix de management. Ugo Mola, le précèdent entraîneur, n'est resté en place que quelques mois. La proportion de joueurs étrangers a Castres y est telle que la langue officielle est l'anglais, il n'y avait contre Toulouse que 4 Français dans le XV Castrais. Peut-etre avons-nous, avec le nouveau trio d'entraîneur du XV national, quitté l'ere des joueurs "inamovibles" comme l'ont été Pelous ou Dominici qui ne devaient leurs titularisations qu'à un glorieux passé.
Pelous est mort vive Nallet

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyrille B. - dans News
commenter cet article

commentaires